Bernier Beaudry, avocats d'affaires
Le saviez-vous?

Accueil > Le droit des affaires en bref :
Le saviez-vous?
> Qu’est-ce qu’un vice cach...

Qu’est-ce qu’un vice caché?

L’achat d’une maison est une étape importante pour toute personne. Parfois, suite à l’achat d’une demeure, certains problèmes qui étaient jusqu’à présent insoupçonnés se révèlent au grand jour. Que ce soit des fondations craquées, des infiltrations d’eau, de la moisissure, ces défauts vous causent tracas et engendrent des coûts non négligeables. Que pouvez-vous faire dans cette situation?

Tout d’abord, l’article 1726 du Code civil du Québec impose au vendeur un devoir de garantir à l’acheteur que le bien et ses accessoires sont exempts de vices cachés qui le rendent impropre à l’usage auquel on le destine ou qui diminuent tellement son utilité que l’acheteur ne l’aurait pas acheté, ou ne lui aurait pas donné un si haut prix.

La nuance réside dans le mot « caché », ainsi le vice apparent à l’œil de l’acheteur prudent et diligent sans avoir besoin de recourir à un expert n’est pas un vice caché et n’est pas couvert par cette garantie légale.

Ainsi, les quatre conditions auxquelles doit répondre un vice est qu’il était antérieur à la vente, il est grave, l’acheteur n’était pas au courant de ce vice lors de la vente et il était caché (non apparent) lors de la vente.

Si vous pensez que votre immeuble est affecté de vices cachés, n’hésitez pas à nous contacter. 

< Retour à la liste

Nos professionnels

Nos experts légaux sans prétention, impliqués à fond, vous offrent des solutions spécialisées, fiables et adaptées à chaque situation.

Go

Du nouveau

L'équipe de Bernier Beaudry s’agrandit encore!

Go

Droits réservés 2018 © Bernier Beaudry inc.   |   Agence Web, marketing et multimédia : Image de Mark, marketing stratégique