Bernier Beaudry, avocats d'affaires
Publications

Accueil > Le droit des affaires en bref :
Publications
> Mon Projet Québec : Travail e...

Mon Projet Québec : Travail en cours!

Le 13 juin 2016 s’ouvrait la toute première initiative de dépôt en ligne des demandes de Certificat de sélection du Québec pour le programme régulier des Travailleurs qualifiés du Québec.

Bien que 5 000 places étaient alors disponibles, l’exercice ne prit que 4 heures (approximativement) pour qu’elles soient toutes comblées! Évidemment, le bonheur des uns fait souvent le malheur des autres et les quelque 35 000 demandeurs n’ayant pu déposer leur dossier devront se reprendre lors de la prochaine initiative.

Une méthode mal comprise

La méthode choisie par le ministère de l’Immigration de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) pour gérer ce système en ligne demeure toutefois un peu obscure.

Les demandeurs devaient avoir un dossier en ligne déjà créé pour pouvoir participer à cette initiative. En se connectant au site le matin du 13 ceux-ci étaient alors placés dans une file d’attente et octroyés un numéro, comme à la clinique médicale!

Cependant, il semble que le système n’ait pas émis ces numéros sur la base du premier arrivé et premier servi, mais plutôt au hasard. Plusieurs utilisateurs ont aussi reçu des messages d’erreurs à divers moments dans le processus et furent sortis de la file d’attente. Une certaine incompréhension sur la méthode utilisée par le système en ligne demeure.

Le MIDI devra donc s’assurer que les demandeurs  (et leurs représentants) comprennent bien le système en place et fournir ces informations de façon claire avant la prochaine période de soumission.

Bref, ce nouvel outil, aussi prometteur qu’il soit, demeure un travail en cours et devra faire l’objet d’ajustements techniques et procéduraux afin d’être optimal.

< Retour à la liste

Saviez-vous que…

Il y a plus de 25 ans, afin de pouvoir intervenir dans les dossiers d’immigration urgents, le gouvernement fédéral a instauré des quarts de garde sur une base volontaire à ses employés juristes. Ces derniers pouvaient s’inscrire à ces quarts de garde, ce qui assurait leur disponibilité et leur présence le soir après les heures de travail ainsi que la fin de semaine. La rémunération habituelle de ce service était des primes d’heures supplémentaires ou bien des congés payés pour les heures de garde.

Go

Du nouveau

L'équipe de Bernier Beaudry s’agrandit encore!

Go

Droits réservés 2018 © Bernier Beaudry inc.   |   Agence Web, marketing et multimédia : Image de Mark, marketing stratégique